Maison du Blues, Nina Van Horn chante Nina Simone

0

A LA MAISON DU BLUES

JETEZ UN COUP D’OEIL A CETTE VIDEO

Dès que l’on pénètre dans la « Maison du Blues » (Antre du Blues), on ressent comme une chaleur bienveillante, une délicate ambiance où se mêlent à la fois la passion du blues mais aussi ce plaisir de se retrouver entre amis autour d’un bon verre, de charcutailles, et de fromages. La musique a toujours fait bon ménage avec les amateurs du « bien- vivre ». Donc soyons direct: on est bien dans ce lieu où l’on ressent pas le blues mais de la musique blues.

Aujourd’hui la Maison du Blues nous propose, pas de la simple musique, mais du blues, du vrai blues qui sent l’Amérique mais aussi son passé si douloureux.

La « déchaînée » Nina Van Horn va nous emporter avec ses chansons poignantes vers cette Amérique, berceau d’une musique « enchaînée »; elle va non seulement chanter mais aussi nous conter l’histoire de Nina Simone très « marquée » par une existence difficile où la population noire n’existait que par son utilité à servir les blancs, . A travers ses propos, Nina Van Horn va nous faire revivre la vie, les déceptions, les espoirs meurtris, les combats de Nina Simone pour un avenir meilleur. A travers des chansons pleines d’émotion et une voix troublante, Nina Van Horn nous emporte dans une épopée faite de luttes et de combats qui marquent l’âme et les corps. Accompagnée par des musiciens »habités » et dans une rythme d’enfer, nous sommes comme emportés dans un tourbillon

On n’écoute pas seulement Nina Van Horn : il faut la voir sur scène !

Qui est Nina Van Horn?

Cette ancienne danseuse classique est sur scène depuis l’âge de 14 ans et son plaisir se vérifie chaque fois qu’elle monte sur scène. Elle fut d’abord danseuse, tourna avec la Compagnie Lyrique de France, débuta même une carrière d’Artiste Lyrique quand on lui découvrit une voix et pas n’importe laquelle : Soprano Colorature. Elle continua pendant quelques années mais, n’y trouvant plus son compte d’adrénaline, un déménagement au Texas la voit devenir Chanteuse de Country pendant un temps. La suite de ses aventures l’emmène à la Nouvelle Orléans où elle a une vrai révélation pour le BLUES , quelques cigarettes, du whisky et le milieu Harley y étant pour quelque chose !

Et la voici encore avec cette musique aujourd’hui. Elle a été sélectionnée par ses pairs pour représenter la France au Festiblues de Montreal et son  cd/Dvd live en Inde fut nominé par France Blues pour représenter la France au Blues Challenge de Memphis.
Nina délivre aussi ses histoires sur les Femmes du Blues dans les écoles et Collèges de France, offre des Conférences Concerts en Malaysie et en Chine.

La Maison du Blues

BLACK JACK BLUES ASSOCIATION

Jacques »Black Jack »Garcia

42 rue du 11 novembre 1918

41320 châtres sur Cher

Tél : 06 66 42 70 24 ou 02 36 45 91 23

E-mail : lamaisondublues@gmail.com

 

LA BLACK JACK BLUES ASSOCIATION PRESENTE 

LA MAISON DU BLUES

UN LIEU UNIQUE EN FRANCE

 Projet porté par son Président Jacques « Black Jack » Garcia

PREAMBULE

Durant 3 ans, mon épouse et moi avions créé à Ampuis dans le Rhône un lieu associatif « Au ‘’MI’’lieu du blues » qui était à la fois un club de blues offrant aux musiciens une scène et un lieu de rencontre et d’échanges pour un public pas forcément connaisseur de cette musique.  Installés depuis 2 ans, pour des raisons professionnelles, dans la région Centre et plus précisément à Saint Hilaire la Gravelle dans le Loir et Cher, nous souhaiterions, forts de notre expérience,  développer un projet culturel innovant en milieu rural.

Ce projet, que nous nommerions « La Maison du Blues », serait un prolongement de notre expérience réussie pendant 3 ans. Passionné par le Blues depuis 40 ans, j’ai multiplié les expériences autour de cette musique, créé des événements de portée nationale et internationale, et rencontré ici et aux Etats-Unis de nombreux Bluesmen qui m’ont permis de créer une exposition sur le Blues du Mississippi, « le berceau du Blues ». Je souhaite pouvoir mettre en valeur et transmettre à un public le plus large possible, l’ensemble de mes connaissances sur le Blues, mais aussi toutes mes collections s’y attachant, tout en créant de nouveaux réseaux pour les musiciens qui sont souvent en difficultés pour trouver des lieux de musique vivante.

LE PROJET 

Créer un lieu ASSOCIATIF polyvalent autour du Blues, « LA MAISON DU BLUES », en m’appuyant sur mes expériences dans le domaine, mes contacts en France et aux Etats-Unis, mettant en valeur mes collections sur le Blues et utilisant de mes capacités à concevoir et réussir des projets innovants. Ce lieu devrait pouvoir acquérir en trois ans une portée locale, régionale, nationale et internationale, avec des connections fortes avec le sud des Etats-Unis, le berceau du Blues.

Je crois vraiment au développement culturel en milieu rural, cela du fait des différents évènements ou projet que j’ai déjà créés et qui ont très bien fonctionné :

  • Le « Salaise Blues Festival » créé en 1985 et qui perdure encore aujourd’hui à Salaise Sur Sanne (commune du département de l’Isère de 4000 habitants).
  • « Au ‘’MI’’lieu du Blues » un Club de Blues crée en 2009 de 350 adhérents à Ampuis (commune du département du Rhône 2600 habitants)
  • 5 soirées blues dont une pour célébrer l’anniversaire de Robert Johnson (seul évènement français) en présence du petit fils de ce musicien et sponsorisée par le consulat des Etats Unis à Lyon et en partenariat avec la commune d’accueil de l’évènement (Sainte- Colombe commune du Rhône de 2000 habitants)
  • LA MAISON DU BLUES comportera :

 

  • Un bar associatif permettant des rencontres régulières avec les habitants du village et des villages environnants. Une occasion de se retrouver une ou deux fois par semaine pour prendre un verre et échanger. Des animations spécifiques peuvent être organisées (débats, intervenants, jeux…). Le bar propose une possibilité de petite restauration rapide les jours d’ouverture. Tout cela sur un fond musical Blues.

 

  • Une salle de concert de 80 places assises organisée en Club de Blues. Le Club se nomme « Au ‘’Mi’’ lieu du Blues ». Les soirées concerts accueillent les meilleurs groupes de Blues nationaux, ainsi que des Bluesmen américains qui sont en tournée en Europe. Ces concerts auront lieu le samedi soir dans un premier temps et à partir de fin septembre aussi le dimanche en matinée suivant les évolutions des fréquentations. Des soirées « Jam’sessions » ou « Bœuf » peuvent être organisées avec des musiciens amateurs et professionnels se réunissant pour improviser ensemble devant un public.

 

  • Sera crée LE MUSEE EUROPEEN DU BLUES. Ce Musée regroupera la collection de Jacques et Anne Marie Garcia, composée des différentes pièces, instruments et objets, conservés depuis une trentaine d’années. Cette collection sera développée par les différents dons de musiciens et de personnes privées. Ce Musée présentera l’histoire du Blues et ses différents courants, de ses origines à sa vitalité actuelle.

 

  • Nous chercherons avec des communes voisines à monter des soirées événements telles que des Concerts qui s’adressent à un public plus nombreux que le Club et/ou un Festival de Blues.

 

  • Des activités éducatives et musicales seront organisées sur site ou chez des partenaires. Des partenariats avec les écoles, les collèges et les lycées permettraient des interventions autour de l’histoire du Blues, de l’histoire des luttes des afro-américains pour leurs droits, sous forme d’ateliers ou de conférences, avec le soutien de d’artistes et de personnalités reconnues dans la mouvance du Blues.

 

  • Des expositions temporaires d’artistes peintres ou de plasticiens qui travaillent autour du Blues, pourraient être installées dans des salles communales des communes environnantes.

LES LOCAUX :

LA MAISON DU BLUES s’installera dans un ancien bar restaurant de près de 400m2 sur deux niveaux, situé au 42 rue du 11 novembre 1918 à Châtres sur Cher (41320). Ce bien en liquidation judiciaire a été acheté par la Black Jack Blues Association lors d’une vente aux enchères le 19 mai 2016.

Ce bien est en bon état général, même si des travaux de rénovation de toiture vont être indispensables. Pour préserver la tranquillité du voisinage, les menuiseries ont été changées avec les normes phoniques et anti effraction en conséquence. Un bloc sanitaire unique (12m2) pour les deux lieux d’accueil (bar et Musée) a été crée. Nous souhaiterions aussi rénover les façades et poser de nouvelles enseignes. La rénovation intérieure (cloisonnement, décloisonnement, peinture, faïence, carrelage, suivi électrique et sécurité) a été réalisée pour permettre les aménagements du Club et une deuxième étape sera nécessaire pour l’ouverture du Musée.

 LE PORTAGE DU PROJET

Le support de ce projet est associatif, l’association existante depuis 2009, se nomme la BLACK JACK BLUES ASSOCIATION et elle est présidée par Jacques « Black Jack » Garcia. Depuis 2013, son siège social a été déplacé du Rhône au Loir et Cher avec un enregistrement à la Sous Préfecture de Romorantin-Lanthenay en 2016. Cette association assurera l’ensemble du portage du projet, les investissements comme le fonctionnement. Elle montera des dossiers de demande de subventions auprès des organismes habilités.

LA PERENNITE DU PROJET

Un  Fonds de Dotation (il s’apparente à une Fondation mais avec plus de souplesse dans sa création et sa gestion) a été crée en 2016 qui se nomme « BLUES PRESERVATION & PROJECT, JACQUES & ANNE MARIE GARCIA », à pour but de :

  • Lever des fonds qui permettront à l’association des réaliser les travaux et les aménagements, d’acquérir de nouvelles pièces pour enrichir la collection existante.
  • Permettre aux donateurs imposables de bénéficier d’une déduction fiscale de 66% de leurs dons sur le montant de leurs impôts.
  • Les Fondateurs (Jacques et Anne Marie Garcia) donnent 15 000€ pour créer le Fonds et donnent au Fonds l’ensemble de leur collection qui appartiendra au patrimoine français.

LE PUBLIC

Malgré la spécificité de la musique, ce projet s’adresse à toute personne souhaitant passer de bons moments musicaux, dans une ambiance cordiale et un accueil chaleureux. S’appuyant sur une expérience de trois années où nous avions fait tourner un Club de Blues sur le Rhône, et après avoir ciblé un public connaisseur du Blues, nous avons eu la première année plus de 350 adhérents avec une fréquentation moyenne de cinquante personnes par concert, nous avons eu de plus en plus de personnes qui ne connaissaient pas du tout le Blues. La différence se fait sur la convivialité, la sécurité et la qualité des prestations. Il s’agit au final d’un lieu permettant de créer du lien social en milieu rural.

Après un trimestre de fonctionnement, la fréquentation régulière et le nombre d’adhérents (400) nous confortent dans l’optique retenue.

LE FINANCEMENT

Le fonctionnement associatif sera assuré par des bénévoles, au moins pour les premières années et en fonction du développement du projet. Les ressources proviendront d’une part des cotisations des adhérents, obligatoires pour fréquenter les activités de la Maison du Blues, sauf quand il y a des présentations d’expositions, des visites du Musée ou d’autres événements largement ouverts au public. D’autre part par les ressources du fonctionnement du bar et d’une petite restauration (casse-croutes, gâteaux…). Les soirées « Bœuf » seront gratuites et les musiciens non rémunérés, les soirées concerts seront payantes (10€ environ) avec un pourcentage de la recette versée aux musiciens (70 à 80%). Les cotisations et les bénéfices du bar servant à rembourser le prêt pour l’achat du bâtiment. Les entrées du Musée seront réservées à l’acquisition de nouvelles pièces.

Avec le Fonds de dotation, qui a reçu 15 000€ de ses Fondateurs, nous lèverons des fonds pour l’association, qui devraient permettre le financement des travaux et les aménagements du Musée. Des demandes de subventions seront demandées par l’association aux différents financeurs intervenants sur les champs de la culture, du tourisme et du développement rural sur les investissements et le fonctionnement

 

A QUI S’ADRESSE CE PROJET

La Maison du Blues est un projet international qui devrait drainer un ensemble de publics diversifiés, populations locales, départementales, régionales et nationales, mais aussi amateurs de Blues et de musique, touristes en recherche de visites culturelles… Cette Maison du Blues installée  à Châtres sur Cher commune rurale du Loir et Cher, limitrophe avec le Cher devrait y trouver un intérêt, la commune devenant attractive sur le plan culturel, acquiert de la visibilité et de la renommée pour son soutien à ce type de projet, il fera converger vers le village les différents publics ciblés précédemment. La commune prendrait une place non négligeable dans l’environnement culturel du département et de l

ANNEXES

Biographie de Jacques « Black Jack » Garcia

Né en 1952 à Vienne (38), sensibilisé très jeune à l’histoire du peuple noir et aux grands mouvements pour les droits civiques, je suis venu au Blues comme beaucoup d’autres de ma génération, par le Rock’n’roll. La grande rencontre avec le Blues fut un concert avec Muddy Waters au début des années 70. Depuis ce jour là, le Blues deviendra une passion.

Soudeur de formation, au début des années 80, je m’oriente vers le travail social et l’aide aux jeunes en difficultés. Je terminerais ma carrière professionnelle en 2008, sur un poste de directeur de Centres Sociaux.

Fortement impliqué dans le développement culturel et plus particulièrement sur  la musique afro-américaine, je serais à l’initiative ou au développement de plusieurs projets :

* Créateur et directeur artistique du « Salaise Blues Festival » de 1983 à 1991

* Membre de l’Association « Rhésus Blues Association » de 1986 à 1989

* Co-créateur de l’entreprise de production « Rhésus Blues Productions » en 1989. Directeur administratif et artistique, nous sillonneront toute l’Europe avec des tournées et participeront aux plus grands Festivals en y produisant des Bluesmen tels que :

Otis Grand, , Joe Louis Walker, Eddy C. Campbell, Phillip Walker, R.L Burnside, Johnny Shines, Jessie Mae Hemphill, Joe Hughes, Johnny Hearstman, Smokey Wilson, John Hammond, Franck Goldwasser, Floyd Dixon, Bill Thomas, Joe Houston, Zora Young, Maurice John Vaughn, Carey Bell, Louisiana Red, Hubert Sumlin, San Francisco Blues Festival, Tao Ravao & Vincent Bucher, Lenny Lafargue…. Vente de l’entreprise en 1993.

* Création du label « Broadway Records » en 1991, vente du Label en 1995.

* Organisation de conférences et de colloques sur le Blues.

* Création de la « Black Jack Blues Association » en juillet 2009

* Ouverture du Club « Au« MI’’lieu du Blues » à Ampuis (69) en septembre2009 jusqu’en septembre 2012 (déménagement pour raison professionnelle).

* Création des « Nuits Blues de Ste Colombe » en partenariat avec la ville de Ste Colombe (69) en 2011.

* Création du « Ampuis Blues Festival » en 2011

* Création d’un événement national (concerts, conférence) à Ste Colombe (69) en mai 2011, pour le 100ème anniversaire de la naissance de Robert Johnson en présence de son petit fils, Steven Johnson et de David Evans ethnomusicologue de Memphis.

*Organisation de la première tournée en France en 2011 de Terry Harmonica Bean, Bluesman du Mississippi, découvert en 2005

*Création d’une exposition sur le Blues du Mississippi « Du Blues et des Hommes…Ballade au cœur du Mississippi… », composée de 17 panneaux, elle évoque des récits de voyages entre 2004 et 2011 dans le Mississippi, traverse une soixantaine de villes et présente la biographie d’une soixantaine de Bluesmen.

*Création d’une conférence musicale sur l’histoire du Blues et ses différents courants en compagnie de Lenny Lafargue, bluesman français.

*Organisation de voyage dans le Mississippi, pays du Blues et en Louisiane.

* Depuis 2004, de nombreux voyages dans le sud des Etats-Unis  (Louisiane, Mississippi, Tennessee, Arkansas, Alabama).

 

Les partenaires

*La fondation Robert Johnson de Crystal Springs et Jackson (Mississippi)

*La Blues Society de Jackson (Mississippi)

*La Blues Society de Vicksburg (Mississippi)

*The Blues Foundation de Memphis (Tennessee)

*Le consulat français à New-Orleans (Louisiane)

*Le consulat des USA à Lyon (69)

*Le National Blues Museum de Saint Louis (Missouri)

 

David Evans ethnomusicologue, bluesman, écrivain, producteur, conférencier de Memphis (Tennessee)

Steven Johnson petit fils de Robert Johnson de Crystal Springs (Mississippi)

Robert Sacré ethnomusicologue, écrivain, conférencier de Bruxelles (Belgique)

Gérard Herzhaft ethnomusicologue, écrivain, conférencier, bluesman, auteur de l’encyclopédie du Blues (Lyon)

Jean Paul Levet écrivain, auteur de Talkin’ that talk le langage du Blues (Valence)

 

Des musiciens :

Otis Grand, Steven Johnson, Bobby Rush, Jimmy Duck Holmes, Terry Harmonica Bean, Daddy Mac, Bobby Michot (USA)

Tao Ravao, Vincent Bucher, Lenny Lafargue et une centaine de groupes français avec qui j’ai travaillé et qui me soutiennent activement dans mes projets

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.